Nous faisons chaque année un rapport d’activité et un rapport financier, mais jamais de rapport moral. On nous a dit que c’était pourtant obligatoire, est-ce vrai?

Non. Il n’existe aucune obligation légale à ce sujet et beaucoup d’associations font comme vous en se contentant du rapport financier et du rapport d’activité. Le rapport moral est une troisième manière de regarder l’action de l’association, plus politique. Souvent confié au président, il a pour mission de mettre en regard ce qu’a fait l’association par rapport aux ambitions de son projet associatif. En ce sens il complète bien les deux premiers rapports et est souvent intellectuellement plus stimulant.

 En savoir plus « Rapport moral: le bilan politique de l’association », Associations mode d’emploi n° 192, octobre 2017.

Sources Association mode d’emploi n°202, octobre 2018