Concertation gouvernement et associations : premières propositions

Suite à la concertation initiée en novembre dernier par le Premier ministre pour définir le cadre et les mesures propres à fonder « une politique de vie associative ambitieuse » (voir Associations mode d’emploi n° 194) une réunion de restitution s’est tenue le 27 février au cours de laquelle chacun des trois groupes de travail a fait part de ses propositions. Chaque groupe porte trois à quatre ambitions pour la vie associative, chacune fondée sur une à quatre mesures prioritaires et structurantes, qui s’accompagnent de différentes propositions d’action. Au titre des mesures structurantes émises, citons la proposition de Co-construire un dispositif d’observation de la vie associative (groupe 1), la demande que la France porte au niveau des institutions européennes les spécificités du modèle non-lucratif (groupe 2) et la volonté de favoriser un parcours d’engagement en refondant l’articulation des formes d’engagement et en développant les dispositifs de soutien (groupe 3). À la suite de cette restitution, le mouvement associatif rédigera un rapport qui sera remis au Premier ministre pour clore cette première séquence des travaux. La concertation interministérielle qui s’ensuivra permettra d’arrêter le plan en faveur de la vie associative et de l’ESS qui sera présenté publiquement en avril.

Source: Associations mode d'emploi N°198 avril 2018