Les associations ont du mal à pérenniser leurs emplois aidés

La Dares (Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques) a publié les résultats détaillés de son enquête 2014 sur les contrats aidés (contrats uniques d'insertion et d'emplois d'avenir). Conduite auprès de 11 000 employeurs des secteurs marchands et non marchands, cette enquête révèle les difficultés rencontrées par les associations pour maintenir l'emploi à la fin de son financement. Alors que 84 % des employeurs du secteur marchand déclarent désirer pérenniser le contrat, une fois l'aide financière publique arrivée à son terme, ce taux tombe à 46 % dans le secteur non marchand.