L'interdiction de poursuivre un but lucratif.

Poursuivre un but lucratif signifie avoir l'intention de réaliser des profits, des bénéfices. Cela ne veut pas dire qu'il est interdit de réaliser des bénéfices. Ce qui est interdit, c'est de les partager entre ses membres.

Après paiement des frais éventuellement engagés par les adhérents (si cette disposition est prévue par les statuts ou le règlement intérieur), les bénéfices doivent être affectés au but poursuivi en commun par les membres.

De plus, lors de la dissolution, les bénéfices ne peuvent donc pas être partagés entre les membres. Les biens de l'association qui restent, après le paiement des dettes éventuelles, sont dévolus à une autre association qui poursuit le même but qu'elle et dont le siège social est dans un environnement proche.