Annie Henry, présidente de Pharmaciens sans Frontières

Annie Henry
  1. Quelle association représentez-vous ?

Pharmaciens Sans Frontières Vendée, qui est est une association de solidarité internationale, a été fondée en 1985, à Clermont-Ferrand. Acteur de référence spécialisé dans le domaine pharmaceutique, elle a pour objectifs :

  • d’assurer à tous et partout l’accès à des soins de santé qualité et aux médicaments,

  • de promouvoir l’utilisation rationnelle du médicament.

L’association départementale (PSF 85) a été créée en 1988, et est membre du réseau Pharmaciens Sans Frontières. Elle mène ses propres programmes de développement dans le respect de la charte du mouvement.

Pour en savoir plus sur l’association : http://www.psf-vendee.fr/ et Facebook

  1. Que signifie ou symbolise votre engagement bénévole ?

Pour moi, cela signifie utiliser mes compétences au service des partenaires et des populations des pays en développement. C’est aussi transmettre la « vocation » d'humanitaire et sensibiliser les jeunes et moins jeunes pour la mise en œuvre de projet de développement sanitaire de qualité.

  1. Pourquoi vous impliquez-vous au sein de la MDAV ?

Parce que je me sens un intérêt pour tout ce qui est associatif étant membre ou administrateur dans plusieurs associations depuis de très nombreuses années.

  1. Quelles visions portez-vous sur le bénévolat ?

Le bénévolat est dans une situation difficile, car les jeunes ne s'impliquent pas assez à mon avis.