Philippe Riant, président de Déclic2lab

Philippe Riant
  1. Quelle association représentez-vous ?

Après avoir longtemps travaillé dans de grandes associations, je représente aujourd’hui une toute petite association qui se retrouve autour d’une de mes passions, la photo. C’est l’occasion d’échanger, de comparer, de rester en contact avec un monde qui a beaucoup évolué depuis qu’à mes débuts, je faisais mes tirages noirs et blancs dans ma salle de bain. C’était au siècle dernier !

 

  1. Que signifie ou symbolise votre engagement bénévole ?

J’ai une quasi-certitude, c’est que nous ne sommes pas faits pour vivre seul. Il y a des périodes dans la vie ou le travail, la situation familiale, la santé… ne nous permettent pas de nous investir dans le collectif, bien que nous soyons souvent utilisateurs. Alors quand on a la chance de pouvoir s’investir, c’est le bonheur de partager, de découvrir, d’être utile, de conduire des projets, de choisir, etc. !

 

  1. Pourquoi vous impliquez-vous au sein de la MDAV ?

C’est le choix de la maturité. Après de nombreux investissements dans différentes associations, il est agréable de pouvoir partager ses expériences et les mettre au service d’autres personnes et d’autres associations. Et puis, l’élément indispensable c’est le plaisir d’être dans une ambiance conviviale qui a toujours le souci de l’exigence et de la qualité du service rendu.

 

  1. Quelles visions portez-vous sur le bénévolat ?

Le bénévolat a un très bel avenir pour des raisons qui lui sont propres et qui sont souvent liées au monde associatif :

  • C’est la liberté de s’engager ou pas
  • C’est la force du collectif
  • C’est un chemin rapide pour répondre à des besoins sans cesse en évolution
  • C’est un lieu où l’humain à toute sa place et pour longtemps encore la première place
  • C’est un lieu de formation et d’apprentissage
  • C’est toujours une aventure motivante de choisir un engagement bénévole
  • C’est une réponse essentielle devant le problème de la solitude